Compte-rendu du Conseil municipal du 31 mai 2017

Ce mercredi 31 mai 2017 s’est tenue l’avant-dernière séance du Conseil municipal de la saison politique 2016-2017, au cours de laquelle nos élus se sont mobilisés sur les sujets suivants :

  • Vote d’une autorisation d’urbanisme pour le pôle petite enfance d’Alaï
  • Élection d’un nouvel adjoint
  • Vote de la nouvelle tarification dans les cantines scolaires

*

Lors d’un précédent Conseil municipal, notre groupe d’élus avait apporté son soutien au projet de création d’un pôle petite enfance dans le quartier d’Alaï. Ce pôle comprendra un Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant, un Jardin d’Enfants et un Relais Assistantes Maternelles.

A l’occasion de cette séance du 31 mai 2017, nous étions appelés à donner l’autorisation au maire de déposer une demande de permis de construire en mairie de Francheville. En effet, si le terrain appartient bien à la ville de Tassin la Demi-Lune, il reste malgré tout situé sur le territoire de la commune voisine. En cohérence, nous avons voté favorablement ce dossier d’intérêt municipal.

Cette séance a également été marquée par un temps plus politique, avec l’élection d’un nouvel adjoint.

Le 1er mai 2017, Anne-Claire HAENTJENS a en effet démissionné de ses fonctions d’Adjointe à la culture, aux sports et à la vie associative. Une démission dont elle s’est d’ailleurs expliquée dans la presse mais aussi, hier soir en séance, évoquant une « rupture de confiance » avec Pascal CHARMOT, ainsi que des « méthodes faisant du facteur humain une variable d’ajustement« .

Pascal CHARMOT a proposé de remplacer son adjointe par Jacques BLANCHIN, actuellement conseiller délégué à la proximité et au handicap. Ce dernier se voit attribuer une délégation supplémentaire aux sports. Quant à la délégation vie associative, elle revient à Isabelle CHARRIER, désormais conseillère déléguée.

La délégation culture est donc purement et simplement supprimée. Nous regrettons cette décision, d’autant que notre ville dispose d’une salle de spectacle et de nombreuses associations qui interviennent dans ce domaine. Pour conduire une politique ambitieuse en matière culturelle, une personne dédiée n’est pas de trop. La suppression de cette délégation est un bien mauvais signal envoyé à nos partenaires, déjà éprouvés par la suspension de notre traditionnel salon du livre « Plume de Lune ». Nous nous sommes, comme pour les désignations précédentes, abstenus sur ce dossier.

Enfin, les élus du groupe Mieux vivre à Tassin la Demi-Lune sont intervenus sur le dossier relatif à la nouvelle tarification de la cantine scolaire.

Depuis plusieurs années, nous appelons l’attention de l’exécutif sur l’incohérence du barème proposé aux familles tassilunoises. Avec un repas le moins cher à 3.80€ et le plus couteux à 4.50€, une femme ou un homme seul au SMIC avec 1 enfant paiera 547.2€ de cantine par an, et une famille avec 1 enfant touchant des revenus de 5000€ par mois s’acquittera d’une facture cantine de 648€, soit à peine 100€ de différence !

Pour les plus défavorisés, la possibilité est donnée de se rendre au CCAS pour demander une aide. Mais nous plaidons pour un suivi de ces familles et un accompagnement, avec un tarif prenant déjà en compte l’aide que nous pourrions leur apporter, ce qui évite une multiplication des démarches administratives, forcément coûteuses.

De la même façon, avec une grille de tarifs plus fine, nous pourrions permettre aux parents de payer avec moins de difficulté la restauration scolaire, leurs factures étant dès lors plus adaptées à leur réalité socio-économique. Nous éviterions ainsi les encore trop nombreux impayés.

Pour toutes ces raisons, nous avons voté contre cette nouvelle tarification, d’autant que celle-ci prévoyait une augmentation du tarif de la plupart des repas.

Retrouvez nos interventions ainsi que les délibérations votées lors de ce Conseil municipal ici.