Notre déplacement à Lauterbourg et au Parlement européen

Il y a 72 ans, Tassin-la-Demi-Lune, alors administrée par Joseph Huissoud, a souhaité accompagner la reconstruction de Lauterbourg, ville du Bas-Rhin détruite à près de 80% pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Ce soutien s’est d’abord concrétisé par un don de notre commune de 50 000 francs, puis le 7 mai 1947 par l’organisation d’une « grande cavalcade » qui rapporta la somme de 500 000 francs. C’est au cours de cette grande fête populaire que fut par ailleurs inaugurée notre « avenue de Lauterbourg ».

De nombreuses années se sont écoulées depuis sans qu’aucune délégation de Tassilunois ne se rende à Lauterbourg.

Les 18 et 19 avril derniers, Mieux vivre à Tassin la Demi-Lune organisait un déplacement en Alsace pour faire découvrir les institutions européennes à nos concitoyens. Nous avons proposé aux participants à ce séjour, d’aller aussi à la rencontre de nos amis Lauterbourgeois pour raviver ces liens d’amitié entre nos deux villes.

Après une visite de la commune, nous avons été reçus à l’hôtel de ville par Jean-Michel Fetsch, maire. Au cours de cet échange, Yves Mejat et moi-même avons eu le plaisir de remettre un certain nombre de présents à la municipalité de Lauterbourg, dont des ouvrages du Groupe de Recherches Historiques de Tassin, de la bière de Demi-lune – Brasserie, du vin du vignoble le plus proche de notre commune et enfin un diplôme commémorant ce parrainage, signé par les 25 membres de notre délégation.

Je tiens à remercier Jean-Michel Fetsch, ses adjoints et ancien adjoint, pour cet accueil républicain extrêmement chaleureux. Nous avons eu le plaisir d’échanger ensemble sur cette passion que nous avons pour nos villes, passion qui fait fi des clivages politiques et est toute tournée vers l’amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens et de nos territoires respectifs.

Le 19 avril, notre délégation s’est ensuite rendue au Parlement Européen de Strasbourg pour assister à une partie de la séance publique dans l’hémicycle, participer à une conférence sur le fonctionnement des institutions européennes, mais surtout rencontrer Sylvie Guillaume, députée européenne de notre euro-région et Vice-présidente du Parlement européen.

Ces moments d’échange ont contribué à une meilleure connaissance du mandat de nos représentants au Parlement européen et je tiens là encore à remercier sincèrement Sylvie pour son accueil et le temps qu’elle nous a consacré pour nous exposer la vision de son mandat et de l’avenir de l’Union européenne.

Tous les participants à ce déplacement ont été enchantés par ces deux rencontres, qui en augurent bien d’autres du même type dans les prochains mois.